page précédente

Une nouvelle technique de pêche aux Maquereaux ...

 

 

C'est une histoire toute simple ...

Il s'agit d'aller pêcher des maquereaux 'hors-saison', lorsqu'il n'y a plus ces fameux bancs, ni ces vols de mouettes prometteurs décris dans l'article précédent. Au large de Penestin.

Mon ami Marceau * , sa vedette en réparation pour quelques jours, est venu avec moi fin Septembre 2001 et m'a fait une démonstration qui m'a coupé le souffle.. Nous sortons de la rivière La Vilaine, par temps moyen, peu de houle et un léger force 3 de O.SO. Au bout d'une heure, nous dépassons la balise des Mats et mettons Madavoar en dérive, moteur coupé. Dans la minute, le bateau se mets en travers du vent et nous, enfin Il, prépare le matériel.

Un hameçon moyen, 2 ou 3, monté en direct sur le fil du moulinet, sans émerillon, ni autre gadget. Juste un petit plomb à pince de 10 gr, un mêtre audessus de l'hameçon. Et là, on sort l'arme secrète ..

A ma grande surprise, Marceau me demande une planchette à découper et sort de sa besace 3 ou 4 grosses sardines. Découpe des deux filets latéraux et taille des gueulins. En 30 '' nos deux cannes sont parées et mises en action de pêche.

L'attente commence... Sincèrement, je suis sceptique! Sortir des maquereaux, comme cela, fin Septembre, je veux bien, mais si ça marchait, on devrait le savoir , non ?

 

Et bien ça marche. Et même plustôt bien!

 

En deux heures qu'a duré notre partie de pêche, nous avons mis à bord de Madavoar une quinzaine de poissons, plus deux ou trois aiguillettes et chinchards habilement restitués à leur élément naturel. J'ai découvert une pêche paisible, écologique et vraiment pas stressante. Le soir , 2 ou 3 bocaux de maquereaux ont cloturé cette belle après-midi en bateau.

  page precedente